Signature de convention entre le MCC et le Burkina Faso pour le financement des études de faisabilité du compact 2.

Le vendredi 20 avril 2018 à 16h, le MCC et le Burkina Faso ont signé une convention de
financement des études de faisabilité des projets prévus dans le cadre de la formulation du compact 2 entièrement consacré au secteur de l’énergie.

8,825 millions de dollars US servira au financement des études de faisabilité de projets.

 
La délégation du MCC conduite par Madame Kyeh Kim, Principal Deputy, Vice-Présidente du MCC, était composée de Monsieur Michael J. Simsik, ED.D. Directeur / Country Team
Leader-Burkina Faso et Monsieur Matthew S. Jacob, Program Officer, Department of compact Operations, Africa Program.

L’équipe du Burkina Faso comprenait:
Monsieur Ismaël Bachir Ouedraogo, Ministre de l’énergie; Madame Edith Yaka, Ministre
délégué au budget;; SEM Seydou Kabore, Ambassadeur du Burkina Faso à Washington, DC; Monsieur Ambroïse Kafando, Directeur General de la coopération; Monsieur KI-Zerbo, Directeur National de la BCEAO; Monsieur Adama Salambere, Conseiller Economique.
Les deux parties ont salué le choix du secteur de l’énergie. En effet, le déficit en matière
d’électricité est un des obstacles les plus contraignants à l’investissement privé, à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté au Burkina Faso.

 

Aussi, lors de la formulation du compact 2, l’Unité de Coordination du Burkina Faso et l’équipe du MCC ont convenu de  mettre en œuvre un projet qui vise à améliorer l’accès des entreprises et des ménages à une électricité suffisante, de qualité et moins coûteuse.

La convention d’un montant de 8,825 millions de dollars US servira au financement des études de faisabilité des projets à travers les composantes ci-après : (i) améliorer l’efficacité du domaine de l’électricité à travers des reformes qui renforcent le cadre institutionnel, juridique et opérationnel, (ii) accroitre l’offre de la qualité de l’électricité en améliorant et modernisant les infrastructures, (iii) renforcer le réseau de transport et de distribution de l’électricité, (iv) améliorer l’accès des populations et entreprises des zones rurales et/ou peri-urbaines à l’électricité, (v) développer les capacités des ressources humaines dans le domaine de l’énergie.

Tout en saluant la très bonne collaboration entre le MCC et le Burkina Faso présenté comme l’un des meilleurs partenaires, la Vice-présidente du MCC a exprimé la solidarité de son Institution avec le Burkina Faso suite à l’attaque terroriste du 02 mars dernier et présenté ses condoléances.

Le Ministre de l’énergie a remercié la partie américaine et souligné la pertinence du projet en faisant le lien entre l’énergie et le secteur agricole qui emploie plus de 80% de la population burkinabè, principalement les femmes.

Pour sa part, le Ministre déléguée au budget s’est félicitée de la signature de l’accord en ces termes: “…le financement de l’Unité de coordination et la signature de la présente convention concrétisent l’accompagnement fructueux du MCC dans la mise œuvre des opérations qui s’inscrivent dans le PNDES dont l’objectif est de transformer structurellement l’économie burkinabè. Je transmets le remerciement du Gouvernement et du peuple burkinabè au MCC, aux sénateurs américains et à l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso “.

Adama SALEMBERE

Conseiller Economique

Leave a Reply